Les défenseurs de la cause animale et les opposants à l’industrialisation brutale de l’élevage agricole ont aujourd’hui des raisons de se réjouir. La préfecture du département de Saône-et-Loire vient en effet d’annoncer le rejet d’un projet de ferme-usine qui visait à accueillir plus de 4.000 bovins dans la ville de Digoin.

Dans un arrêté pris ce jeudi 3 mai, le préfet du département de Saône-et-Loire a rejeté la demande de l’agriculteur qui demandait l’autorisation d’exploiter “un élevage de 3.910 bovins destinés à l’exportation, 240 bovins à l’engraissement et 320 vaches allaitantes” sur une exploitation située en périphérie de la commune de Digoin.

La décision de la préfecture s’appuie en outre sur l’avis mitigé du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst). Lors de son analyse du dossier, ce dernier a souligné chez l’agriculteur à la tête du projet des “antécédents très défavorables en matière de maîtrise des nuisances” ainsi que des difficultés “à respecter les obligations réglementaires applicables”.

La préfecture a de son côté pointé des difficultés “en matière de respect du voisinage, de la sécurité et de la salubrité publique”, ainsi qu’une possibilité de pollution des sols et des eaux en raison de la proximité d’une des installations

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/zegreenweb/OkzL -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »