Devin Patrick Kelley est entré dans une petite église à Sutherland Springs, Texas, le 5 novembre et a commencé à tirer sur les personnes rassemblées. Il a tué 26 personnes et en a blessé 20 autres dans la pire fusillade de masse de l’histoire de l’Etat. Les enquêteurs à la recherche de son véhicule ont ensuite trouvé un Apple iPhone SE taché de sang.

Les Texas Rangers tentent d’accéder aux données de son téléphone, et la justice a adressé à Apple un mandat de perquisition.

Pas de demande d’assistance technique

Selon les dossiers judiciaires obtenus par le San Antonio Express-News, le mandat de perquisition a été accordé le 9 novembre pour les fichiers stockés localement sur le téléphone de Kelley, ainsi que pour toutes les données iCloud qui peuvent exister sur les serveurs d’Apple. L’article ne précise pas si les autorités ont pu récupérer les données de Kelley.

Au nom de sa politique en matière de réquisition de données par la justice, Apple précise qu’il « fournira seulement le contenu en réponse à un mandat de perquisition émis sur la base d’une cause probable. »

L’entreprise est ...

La suite...

....

Lien source - http://www.zdnet.fr/actualites/feed -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »