Mais il ne faut pas s’attendre à une ruée vers le diamant: cette masse de pierres précieuses se trouve de 145 à 240 kilomètres sous la surface de la planète, soit bien au-delà des distances atteintes par forage aujourd’hui.

«On ne peut pas les atteindre mais il y a là beaucoup plus de diamants que nous le pensions», a dit Ulrich Faul, chercheur au département des sciences planétaires, atmosphériques et de la Terre au MIT.

«Cela montre que le diamant n’est peut-être pas ce minéral exotique mais qu’à l’échelle des choses, il est relativement commun», a-t-il ajouté.

En utilisant la sismologie pour analyser la manière dont les ondes sonores passent à travers la Terre, les chercheurs ont détecté ce trésor dans des roches appelées cratons, qui s’étendent à travers la croûte terrestre et s’enfoncent dans le manteau.

Le projet a commencé quand les scientifiques ont été étonnés par des observations selon lesquelles les ondes sonores accéléraient de manière significative en passant à travers les racines des vieux cratons.

Ils ont alors assemblé des roches virtuelles, faites de plusieurs combinaisons de minerais, pour calculer à quelle vitesse les ondes sonores allaient les traverser.

«Le diamant, de plusieurs manières, est particulier», selon M. Faul.

«L’une de ses propriétés

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/987.xml -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »