Le commandant de l’expédition 53 Randy Bresnik est accompagné par Mark Vande Hei. C’est la deuxième sortie des deux hommes en une semaine.

La sortie spatiale a formellement commencé quand les deux hommes ont basculé leur scaphandre sur batterie à 7h56 avant de sortir par le sas dans le vide spatial. Elle est prévue de durer 6h30.

Les deux réparateurs spatiaux vont lubrifier l’une des deux «mains» (les effecteurs de verrouillage en jargon technique) du bras manipulateur Canadarm2, qu’ils ont remplacée le 5 octobre.

Ce bras de 18 mètres de long a un rôle crucial dans les travaux sur la station spatiale et sert aussi à «attraper» les vaisseaux cargo qui viennent régulièrement ravitailler l’avant-poste orbital. Ce que l’agence spatiale canadienne appelle joliment des «attrapés cosmiques».

Le bras, qui a fidèlement servi pendant plus de 16 ans, montre des signes de fatigue et la NASA veut s’assurer qu’il est à nouveau en parfait état de marche pour l’arrivée d’un vaisseau de ravitaillement américain le mois prochain.

Ils vont également remplacer deux caméras vidéo à haute définition.

Une nouvelle sortie spatiale est prévue le 18 octobre.

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/987.xml -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »