Article mis à jour à 17h30 – La bourse ne semble pas apprécier les annonces de SFR puisque le titre Altice perdait plus de 5% à la clôture à 7,41 euros contre 20 euros il y a exactement un an. Rappelons que son plus bas a été atteint en novembre 2017 à 6,63 euros.

 

« La page est tournée ». Alain Weill, patron de SFR veut croire que l’opérateur télécoms a mangé son pain noir et s’est attaché à le démontrer lors d’une conférence de presse faisant le point sur la stratégie du groupe. Après une année 2017 désastreuse en termes commerciaux, financiers, boursiers, le responsable se veut aujourd’hui optimiste.

 

Une partie du comité de direction de SFR, Alain Weill est au milieu 

« Notre plan d’action : réorganisation, investissements réseaux et nouvelle direction porte ses fruits, on constate un retournement, nous sommes en phase de reconquête », martèle Weill, « on regagne des clients ». Si en 2017, l’opérateur continue à voir sa base se contracter, au 4e trimestre, les chiffres sont en effet encourageants. SFR a gagné 80.000 abonnés mobiles au Q4, signant ainsi sa meilleure performance trimestrielle en deux ans et +199.000 sur 2017. Il gagne 69.000 clients dans

...

La suite...

....

Lien source - http://www.zdnet.fr/actualites/feed -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »