Face aux nombreux scandales qui éclatent sur les données personnelles des internautes, Apple tient à rappeler que sa société ne mange pas de ce pain-là. Le constructeur de l’iPhone répondait ainsi à une série de questions posées par les parlementaires américains suite aux changements apportés par les principaux acteurs du marché des OS mobiles sur leurs App Store respectif. Un changement du règlement qui intervenait juste après la révélation de l’affaire Cambridge Analytica.

 

Le comité Commerce et Industrie de la chambre des représentants avait envoyé une série de questions à l’intention d’Apple lui demandant de s’expliquer sur les techniques de collecte de données autorisées ou non sur l’App Store. Google, principal concurrent d’Apple sur le marché des smartphones, avait également eu droit à une lettre similaire.

Le site américain MacRumor a publié la réponse d’Apple, signée de la main de Thimothy Powderly, directeur des affaires fédérales chez Apple et agissant en représentant de Tim Cook. Dans cette lettre, il rappelle les engagements d’Apple en matière de protection des données personnelles. « L’innovation chez Apple signifie pour nous de développer des produits ou service intégrant la protection

...

La suite...

....

Lien source - http://www.zdnet.fr/actualites/feed -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »