En France, on estime que près de 70% des poules sont élevées en cage. Cette pratique, dénoncée par les ONG de protection animale et de l’environnement, est un véritable calvaire. Les poules élevées dans ces cages surpeuplées sont non seulement privées de liberté, mais n’ont pas la possibilité d’accomplir des gestes essentiels pour leur bien-être (gratter le sol, étendre leur ailes…). Une grande majorité de Français estiment qu’il est aujourd’hui nécessaire d’améliorer les conditions de vie des animaux et de stopper cette pratique qu’est l’élevage en cage.

Soucieux d’améliorer son image auprès des consommateurs, la filière semble de plus en plus décidée à s’orienter vers un élevage plus sain : régulièrement, de grands producteurs d’œufs de poules annoncent leur décision de s’équiper et de se passer de cages non aménagées. Mieux, certains font le choix de se passer complètement de cage.

C’est notamment le cas de la société français Matines. Le leader français de l’œuf de consommation a en effet annoncé qu’il ne produirait plus que des “œufs alternatifs”, c’est-à-dire issus d’élevages de poules élevées au sol et en plein air, d’ici l’horizon 2025.

“L’année dernière, nous étions à 70% de cages, l’année prochaine, nous serons à 50% de cages, en 2025 à

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/zegreenweb/OkzL -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »