Le porno est certes une activité physique par nature, mais il ne s’en préoccupe pas moins de technologie et de transformation numérique. Comme l’industrie de la musique, ce secteur s’est retrouvé en fâcheuse position après l’émergence des sites pornographiques sur Internet.

Avec des millions de contenus, bien souvent piratés et gratuits, les acteurs du secteur ont dû se réinventer (et pour beaucoup ont disparu), notamment en adoptant les technologies. Ils ont même été des précurseurs dans différents domaines, comme pour la 3D ou la réalité virtuelle.

L’IA faciale de PornHub

Le sexe a aussi ses startups dans la robotique. La poupée sexuelle du futur ne se gonflera plus avant usage. Elle sera en revanche bien plus onéreuse et peut-être parfois aussi trop « humaine » pour ne pas susciter un certain malaise.

Les fabricants de sexbots s’intéressent donc à la robotique, mais aussi à une technologie de plus en plus connexe, à savoir l’intelligence artificielle. Les consommateurs rêvent sans doute de conversations romantiques et de pensées pénétrantes de la part de leurs jouets.

Mais des géants du porno sur Internet, en quête d’intégrité et de reconnaissance, s’efforcent également de faire

...

La suite...

....

Lien source - http://www.zdnet.fr/actualites/feed -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »