Les scientifiques estiment que 37% des émissions anthropiques de méthane, gaz à effet de serre en partie responsables du réchauffement climatique, proviennent du secteur de l’élevage agricole (en raison de la fermentation entérique des ruminants et de la fermentation de leurs déjections). Carbon Balance and Management a publié vendredi 29 septembre une étude tendant à démontrer que ces émissions avaient probablement été sous-estimées.

Les chiffres publiés par la revue scientifique montrent en effet que les émissions de CH4 seraient plus importantes que ce que la communauté scientifique avait jusqu’à présent évalué. En 2011, les émissions de méthane de l’élevage se sont avérées supérieures de 11% aux estimations scientifiques du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

“Dans de nombreuses régions du monde, la quantité de bétail évolue, et l’élevage produit des bêtes plus grosses, ingérant un plus gros volume de nourriture. Cela, couplé avec des changements dans la gestion du bétail, peut conduire à des émissions accrues”, explique Julie Wolf, chercheuse au ministère américain de l’Agriculture et principale auteure du rapport.

Sur ces dernières décennies, la tendance n’est cependant pas uniforme et varie en fonction du pays concerné. On note par exemple une augmentation des émissions de méthane supérieure à la moyenne

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/zegreenweb/OkzL -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »