Les apiculteurs ont décidé de se mobiliser afin d’attirer l’attention de l’opinion publique sur le déclin dramatique des abeilles. Les professionnels français ont en effet manifesté dans plusieurs villes hexagonales ce jeudi 7 juin afin de demander un environnement plus favorable aux pollinisatrices et de réclamer des aides exceptionnelles au gouvernement. Cette opération sera complétée du 14 au 16 juin par trois jours de sensibilisation baptisés Apidays, pendant lesquels les apiculteurs de France vont expliquer le rôle majeur des abeilles dans le processus de pollinisation.

“Il faut sauver l’apiculture nationale et faire cesser l’hécatombe”, estime François Le Duval, un jeune apiculteur breton venu manifester sur l’esplanade des Invalides à Paris. “Il faut arrêter de tergiverser, car aujourd’hui, ça a pris de telles proportions que dans certaines régions l’apiculture n’est plus viable”, confirme aux journalistes de l’AFP Gilles Lanio, président de l’Union nationale de l’apiculture française(Unaf).

Voilà désormais plusieurs années que les apiculteurs français subissent d’importantes pertes : en moyenne, 30% de leurs cheptels périssent durant la période hivernale. Certains estiment même qu’un cap supplémentaire vient d’être franchi avec des taux de mortalité qui ont atteint 40, 50 voire 80% au cours de l’hiver 2018.

“J’avais six ruches il y a encore deux ans,

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/zegreenweb/OkzL -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »