Le règlement général sur la protection des données (RGPD) entrera en application le 25 mai 2018 dans toute l’Union européenne. Les entreprises du Vieux Continent devraient dépenser en moyenne 1,3 million d’euros pour se conformer à ce nouveau règlement, tandis que leurs homologues américaines ont déjà provisionné au moins un million de dollars dans cette optique. Il faut dire que le non-respect des normes visées par le RGPD pourrait valoir aux fautifs des frais de justice alourdis, voire des pénalités.

Toutefois, à trop insister sur des obligations de sécurité les organisations prennent le risque de mettre à mal leur programme et sa stratégie en matière de données et d’analyse. Il faut garder en tête que l’introduction des obligations de consentement du RGPD est l’occasion d’obtenir le droit d’exploiter et partager ces données plus librement tout en maximisant la valeur commerciale de celles-ci.

Si les responsables des données et de leur analyse manœuvrent habilement, ils peuvent profiter du RGPD pour utiliser ces informations d’une nouvelle façon et y accéder plus facilement, mais aussi pour renforcer la confiance qui les unit aux personnes à qui ces informations se

...

La suite...

....

Lien source - http://www.zdnet.fr/actualites/feed -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »