Le 2 février dernier, les médias japonais font écho d’une étrange découverte sur les plages de plusieurs îles situées dans le sud du Japon : “des vases ressemblant à du pétrole” se sont en effet échoués sur la côte de Takarajima, une île du petit archipel des Tokara, ainsi que sur les îles voisines de Tokunoshima, Amami-Oshima ou encore Kikaijima. Les autorités locales dévoilent rapidement des mesures pour nettoyer ces dépôts pétroliers, mais s’interrogent cependant sur leur provenance. Certains craignent même une marée noire.

Les résultats de l’analyse du mazout prélevé sur ces lieux viennent d’être rendus publics. Ils permettent aujourd’hui de penser que ces boulettes de pétrole proviennent très vraisemblablement du Sanchi, le pétrolier iranien qui s’est échoué en mer de Chine orientale le 14 janvier 2018. Les échantillons analysés présentent en effet la même composition que le carburant utilisé par le Sanchi.

“Nous n’avons pas eu connaissance d’un autre accident maritime dans la région qui aurait entraîné une fuite de pétrole. Nous avons donc conclu qu’il y a une très forte probabilité pour que le pétrole qui a atteint les deux îles vienne du Sanchi”, explique Takuya Matsumoto, un porte-parole des garde-côtes japonais.

Le Sanchi est un pétrolier iranien qui coulé

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/zegreenweb/OkzL -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »