Le PDG de Google, Sundar Pichai, a déclaré jeudi que le géant de l’internet « n’est pas proche de lancer un produit de recherche en Chine », mais qu’il réfléchit à la manière de faire plus dans le pays, selon le Wall Street Journal.

Les propos de Pichai ont été prononcés lors d’une réunion hebdomadaire des employés au siège de Google, à Mountain View, en Californie. Elle visait apparemment à répondre à des informations suggérant que Google développerait un nouveau moteur de recherche permettant au gouvernement chinois de censurer les résultats de ses citoyens.

Google a-t-il encore une boussole ?

Le projet secret supposé – nom de code Dragonfly – a suscité une protestation de 1.000 employés de Google, qui s’opposent à tout travail en faveur de la censure par un État. C’est la deuxième fois ces derniers mois que les salariés s’élèvent contre un projet de la société.

Le New York Times a fait état du mécontentement d’une partie des salariés, mais confirmé également que Google travaillait actuellement sur un moteur de recherche censuré. Environ 1.000 employés ont signé une lettre ouverte demandant à la société d’être transparente

...

La suite...

....

Lien source - http://www.zdnet.fr/actualites/feed -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »