Twitter a été une des premières entreprises à supporter le Do Not Track (DNT). A présent, Twitter abandonne le DNT et ses missions de protection des individus à l’égard de la collecte de données pendant leur navigation sur le Web.

Le DNT semblait une bonne idée. En l’activant dans votre navigateur, les sites Web supportant le DNT ne pouvaient ni placer ni lire des cookies publicitaires sur votre terminal. Enfin, du moins était-ce l’idée de départ.

En théorie, cela aurait dû protéger votre vie privée en ligne. Vous pourriez être tenté de penser que cela signifie « Ne pas collecter et stocker des informations sur moi sans ma permission explicite ».

Erreur.

Dès le départ en 2012, c’est ainsi que le DNT fonctionnait. Selon Sarah Downey, une juriste et défenseur de la vie privée, l’Interactive Advertising Bureau et la Digital Advertising Alliance, qui représentent la plupart des annonceurs en ligne, ont leur propre interprétation du Do Not Track : « Ils ont déclaré qu’ils cesseraient de diffuser des publicités ciblées, mais qu’ils continueraient à collecter, à stocker et à monétiser des données. »

Cependant, Twitter a respecté l’esprit du DNT plutôt que la loi. Malheureusement, ils ont

...

La suite...

....

Lien source - http://www.zdnet.fr/actualites/feed -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »