Si le lancement avait eu lieu comme prévu, le vaisseau Progress porté par une fusée Soyouz 2.1 aurait rejoint l’ISS en seulement 3,5 heures, battant un nouveau record. C’est la deuxième fois qu’une tentative de rejoindre l’ISS en un temps aussi court avorte, après un premier essai raté en octobre 2017.

Mardi, la fusée Soyouz 2.1 a placé le vaisseau cargo en orbite, huit minutes après avoir décollé sans problèmes à 14h13 locales (8h13 GMT), selon les images de l’agence spatiale russe Roskosmos.

Le Progress MS-07 emporte plus de 2000 kilogrammes de matériel sur l’ISS, notamment du combustible, mais aussi près de 50 kilogrammes d’oxygène et plus de 400 kilogrammes d’eau. Son amarrage à la station orbitale internationale est prévu jeudi à 10h43 GMT.

Les liaisons en 3,5 heures sont permises par un nouveau système de navigation par satellite, mais le vaisseau Progress reste dépendant, pour rejoindre l’ISS, de la position de la station orbitale par rapport à la Terre au moment du lancement, qui le force à effectuer un nombre plus ou moins élevé d’orbites avant de pouvoir s’amarrer.

Samedi, à quelques secondes de la fin du compte à rebours, une « commande automatique d’extinction des moteurs » avait été initialisée, a indiqué Roskosmos dans

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/987.xml -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »