«Nous sommes maintenant à un stade où il y a des gens en dehors (de la NASA) qui peuvent assurer la gestion commerciale de la Station spatiale internationale», a déclaré M. Bridenstine au quotidien Washington Post, qui a pris la tête de la NASA en avril.

«J’ai eu des discussions avec de nombreuses grandes entreprises qui seraient prêtes à s’impliquer à travers un consortium», a-t-il ajouté, mais sans donner plus de précisions sur les entreprises auxquelles il a parlé.

La Maison-Blanche avait indiqué plus tôt cette année qu’elle avait l’intention d’arrêter d’ici 2025 le financement direct de l’avant-poste orbital construit en étroite collaboration avec les Russes, onze pays européens mais aussi les Japonais et les Canadiens.

Les États-Unis investissent entre 3 et 4 milliards de dollars par an dans l’ISS, qui a coûté environ 100 milliards de dollars à assembler et qui est habité sans interruption depuis 2000.

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/987.xml -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »