Les propriétaires qui veulent soulager la douleur ou l’anxiété de leurs compagnons se tournent de plus en plus vers des huiles ou des poudres qui contiennent du cannabidiol (CBD), une composante non psychoactive de la marijuana. Mais on ne sait pas vraiment si ces produits sont efficaces, ou s’ils peuvent provoquer des effets secondaires indésirables.

Vétérinaires et chercheurs accusent Washington de faire obstacle aux études qui pourraient permettre d’en apprendre un peu plus.

La puissante Drug Enforcement Agency (DEA) des États-Unis a jeté une douche froide sur le milieu, l’an dernier, quand elle a prévenu que les produits dérivés de la marijuana qui contiennent du CBD et peu ou pas de tétrahydrocannabinol (THC) – la substance active de la marijuana – sont une drogue illégale de la même catégorie que l’héroïne et le LSD.

L’Université de la Pennsylvanie a immédiatement interrompu ses études cliniques, mais l’université Colorado State a décidé d’aller de l’avant avec les siennes.

Une autre puissante agence fédérale américaine, la Food and Drug Administration (FDA), a prévenu les compagnies qui vendent des produits contenant de la marijuana en ligne, dans des boutiques ou dans des cliniques vétérinaires qu’elles contreviennent à la loi en offrant « de nouveaux médicaments pour animaux non

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/986.xml -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »