Sujet que l’on traite régulièrement dans nos colonnes, le commerce de l’ivoire est un véritable fléau que ne cesse de dénoncer les ONG de protection de l’environnement pour ses effets dévastateurs sur la santé des populations de pachydermes. La Chine, où s’écoule une bonne partie de l’ivoire de contrebande, est régulièrement pointée du doigt à ce sujet. Pékin est en effet régulièrement accusé de ne pas prendre suffisamment de mesures pour enrayer ce marché illégal. Mais ceci pourrait être de l’histoire ancienne.

L’Empire du Milieu a en effet décidé de prendre le problème à bras le corps et de ne plus se contenter de spectaculaires opérations de destruction lors des saisies. La Chine a en effet totalement interdit le commerce de l’ivoire sur son territoire. Cette interdiction est entrée en vigueur le 31 décembre dernier.

“À partir d’aujourd’hui, l’achat et la vente d’ivoire et de produits de l’ivoire par les marchés, les magasins et les commerçants est hors-la-loi. A partir de maintenant, si un marchand vous dit qu’il s’agit d’un vendeur d’ivoire approuvé par l’Etat il vous trompe et viole la loi en connaissance de cause”, a expliqué le ministère des Forêts sur son compte Weibo.

Autrefois première destination pour la revente

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/zegreenweb/OkzL -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »