Cet incident est rarissime : le dernier échec d’un vol habité lancé par une fusée Soyouz remonte à 1983 et s’était achevé, lui aussi, par le retour sans dommage des deux cosmonautes soviétiques.

À peine deux minutes après le décollage, jeudi, un incident lors de la séparation des premier et deuxième étages de la fusée Soyouz a provoqué l’extinction d’un moteur. La capsule dans laquelle avaient pris place Nick Hague et Alexeï Ovtchinine a alors été expulsée, puis a entamé un brutal retour sur Terre, où elle s’est posée.

« Au moment du décollage du vaisseau Soyouz MS-10, une situation inhabituelle est apparue. Les systèmes de secours ont été activés, le vaisseau a atterri au Kazakhstan. L’équipage est vivant et le contact a été établi », a annoncé Roskosmos dans un communiqué, après quelques minutes d’incertitude sur le sort des deux astronautes.

« Nous les avons récupérés », a ajouté un peu plus tard une source au sein de Roskosmos aux journalistes présents sur le cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan pour suivre le lancement, qui devait emmener l’Américain et le Russe pour une mission de six mois sur la station orbitale.

« Problème de lanceurs, deux minutes 45 secondes », peut-on entendre dire d’une voix parfaitement calme Alexeï Ovtchinine, lors de

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/987.xml -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »