C’est une enquête bien inquiétante dont vient de se faire l’écho le Ministère du travail. Selon les chiffres publiés par la Dares, le service statistique officiel du gouvernement français, ce ne seraient pas moins de 4,8 millions de salariés qui seraient aujourd’hui exposés dans le cadre de leur travail à des agents biologiques néfastes pour la santé. Soit plus de 22% de la population active. Un chiffre particulièrement élevé et qui remet en question le risque au travail dans de multiples secteurs d’activité.

Dans cette étude, la Dares définit les “agents biologiques” comme des micro-organismes (bactérie, parasites, champignons, virus…) susceptibles de provoquer chez l’être humain des maladies ou des infections de types allergies, intoxications voire cancers.

Selon le service de statistiques du Ministère du Travail, les citoyens français actifs font face à deux types d’exposition. La première, dite “délibérée”, concerne les salariés dont le coeur de métier nécessite l’utilisation et la manipulation d’agents biologiques alors que la seconde, dite “potentielle”, concerne des salariés dont l’activité entraîne une probabilité supérieure à celle du reste de la population d’être exposés à ces mêmes agents biologiques.

Selon des chiffres portant sur l’année 2010, seulement 0,7% des salariés tricolores (soit 58.200 personnes) seraient soumis à une

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/zegreenweb/OkzL -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »