Comprendre les effets de l’espace sur le corps humain est crucial pour préparer une mission habitée vers Mars. Le hic, pour les scientifiques, c’est que le corps se modifie en permanence, y compris sur Terre. Comment alors distinguer les effets causés par l’espace de ceux qui se seraient produits de toute façon sur Terre? L’idéal serait d’avoir deux versions du même individu. Et c’est un peu l’occasion qui s’est offerte à la NASA quand elle a engagé Scott et Mark Kelly, deux astronautes américains qui sont aussi… de vrais jumeaux.

En mars 2015, Scott est parti vivre un an dans la Station spatiale internationale (SSI), pendant que son frère Mark, au code génétique presque identique, restait sur Terre. La NASA voulait tellement profiter de l’occasion qu’elle a lancé pas moins de 10 programmes scientifiques sur les jumeaux Kelly, les bombardant de tests avant, pendant et après le séjour de Scott. Certains résultats viennent de filtrer.

Le mystère des télomères

L’une des découvertes les plus marquantes concerne les télomères, ces bouts d’ADN qui se trouvent aux extrémités des chromosomes et qui protègent ces derniers. Avec l’âge, les télomères raccourcissent. Mais étonnamment, ceux de Scott Kelly ont allongé pendant son séjour dans l’espace, avant de

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/989.xml -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »