Les ransomwares sont déjà un problème pour les entreprises, les systèmes éducatifs et les prestataires de santé, et maintenant les chercheurs ont démontré que cette famille de malware pouvait sans problème mettre à terre les infrasctrutures clés pour la survie de nos métropoles. Le 13 février dernier, à la conférence RSA à San Francisco, des chercheurs en cybersécurité de l’Institut de Technologie de Géorgie ont dévoilé le développement d’une nouvelle forme de ransomware spécialement conçue avec les systèmes industriels comme cible.

 

Ce malware et son utilisation dans une attaque simulée contre une usine de traitement des eaux ont été fait pour souligner comment des cyberattaquants pourraient mettre à mal des services clés en charge de nos besoins vitaux, comme des fournisseurs d’énergie, des services de traitement des eaux, le chauffage, les systèmes de ventilation et d’air conditionné ou des contrôleurs d’escalators.

De l’iode à la place du chlore

Durant cette conférence, l’équipe a décrit comment elle avait identifié un certain nombre de contrôleurs programmables (PLC) souvent présents dans les environnements industriels. Après s’est procuré trois d’entre eux, les chercheurs ont testé leurs niveaux de sécurité, y compris le niveau de protection des mots de

...

La suite...

....

Lien source - http://www.zdnet.fr/actualites/feed -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »