Cette glace, qui paraît relativement jeune, pourrait aussi révéler l’histoire climatique de Mars qui reste à élucider.

Les scientifiques ont établi huit zones dans lesquelles l’érosion a exposé, sur des pentes raides, des quantités importantes de glace près de la surface. L’étude se base sur des données recueillies par Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), lancée en 2005 par la NASA.

«Ce type de glace est plus répandu que nous le pensions auparavant», a expliqué l’un de ces scientifiques, Colin Dundas, un géologue de l’Institut américain de géophysique.

L’existence de glace dans le sol martien est connue depuis longtemps, mais de nombreuses questions subsistent quant à son épaisseur, son étendue et sa pureté, expliquent les chercheurs.

Les pôles martiens sont recouverts de glace et la sonde MRO en orbite autour de Mars avait détecté la présence d’épais dépôts de glace enterrés un peu partout sur la planète, une découverte qui avait fait l’objet d’une publication dans Science en 2010.

Les scientifiques avaient alors avancé l’hypothèse selon laquelle il s’agirait de restes de glaciers ayant existé il y a des millions d’années quand l’axe de rotation de Mars et son orbite étaient différents. 

Glace récente

Les fractures et les angles abrupts indiquent que la glace est compacte et solide,

...

La suite...

....

Lien source - http://www.lapresse.ca/rss/987.xml -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »