C’est un procès particulièrement intéressant qui vient de débuter aux États-Unis : celui qui doit prouver ou non la dangerosité du Round Up de Monsanto. Saisi par Dewayne Johnson, un citoyen américain atteint d’un cancer en phase terminale, le tribunal de San Francisco va devoir déterminer si le Round Up est un produit hautement cancérigène et si la société qui le produit, Monsanto, a volontairement caché le danger que représente le glyphosate pour un être humain.

Ce procès s’est ouvert en juin dernier lors de la désignation officielle du juge en charge de l’affaire puis s’est poursuivi pendant un mois à travers une série d’audiences techniques. Mais ce n’est que depuis lundi que les débats de fond ont commencé. Ces derniers devraient au moins durer trois semaines.

Au centre des débats : le Round Up. Ce désherbant, commercialisé depuis plus de 40 ans, est sans conteste l’herbicide le plus vendu au monde. Depuis quelques années, de vifs débats tournent autour du glyphosate : malgré de nombreuses études scientifiques, des doutes subsistent quant au caractère cancérigène de cette substance chimique controversée.

On ne compte plus les procédures judiciaires lancées contre Monsanto aux États-Unis. Mais la plainte de Dewayne Johnson, un utilisateur de Round Up

...

La suite...

....

Lien source - http://feeds.feedburner.com/zegreenweb/OkzL -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »