Arm a révélé sa feuille de route jusqu’à l’horizon 2020. Et l’entreprise estime que ses processeurs disposeront de suffisamment de puissance pour atténuer la domination exercée depuis des décennies par Intel sur le marché des PC.

Les puces basées sur l’architecture ARM dominent le marché des smartphones grâce aux processeurs fabriqués principalement par Qualcomm. Cette année, elles ont également commencé à apparaître dans les ordinateurs portables Windows 10 on Arm fabriqués par HP, Lenovo, Asus et bientôt Samsung.

Ces ordinateurs portables disposent d’une autonomie plus longue et d’une connectivité 4G. Mais vendus à partir de 600 dollars, ils ne sont pas bon marché et ne peuvent prétendre rivaliser avec les processeurs Intel Core en termes de performance.

Mais Arm a récemment commencé à vanter son nouveau design de puces, le Cortex-A76. Selon son concepteur, il sera à égalité avec les principales puces Core i7 d’Intel et offrira un gain de performance de 35% par rapport aux architectures précédentes.

Ces annonces interviennent alors que Microsoft poursuit son travail avec Qualcomm afin d’optimiser Windows pour les terminaux équipés des puces Snapdragon de Qualcomm, notamment le prochain Snapdragon 850, que Samsung utilise pour son premier

...

La suite...

....

Lien source - http://www.zdnet.fr/actualites/feed -

.

PUBLiCITÉ

.

DistributibutionWebMedia-A-022-2-1024x775 LoGo-MagZMedia-C-01
Translate »